Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Bernard, retraité, marié avec une femme de l'Isan, souhaite partager ses découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires, culturelles, politiques,sociales ...et de l'actualité. Alain, après une collaboration amicale de 10 ans, a pris une retraite méritée.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter . alainbernardenthailande@gmail.com

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur alainbenardenthailande@gmail.com

15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 05:18

 

La question peut paraître en première lecture saugrenue mais l'est-elle vraiment ?

 

Que ce soient les Rifains du Maroc, les Chleuhs, dans le sud-ouest du Haut Atlas, l’Anti-Atlas et la vallée du Souss, les Kabyles au nord de l’Algérie, ou encore les Touaregs dans le Sahara. Ils semblent appartenir à la même famille ethnique, sinon ethnies sœurs, du moins ethnies proches cousines.

 

 

Sont-ils les premiers occupants du nord de l'Afrique ? Sont-ils descendants des Atlantes réfugiés sur les hauteurs lors du grand cataclysme décrit par Platon comme il a été plaidé avec talent par un avocat érudit – il en reste. Il est d'ailleurs amusant de constater que parmi la foultitude d'hypothèses relatives au continent perdu, l'une d'entre elle le situe au cœur même de la Thaïlande actuelle.

 

 

Viennent-ils enfin d'Asie comme le soutint un éminent ethnologue Suisse ? (1).

 

Ils seraient présents dans le Maghreb depuis plus de 5000 ans. Peuple mystérieux, de nombreux historiens ont tenté de définir leurs origines sans jamais y parvenir.

 

C'est évidement l’hypothèse asiatique qui nous intéresse (2).

 

 

L'Asie, dans les temps reculés, fut probablement la pépinière du genre humain. Les hommes, après avoir pullulé sur les plateaux du Caucase, de L'Altaî et de !'Hima!aya, en descendaient comme l'eau des sources et se répandaient sur les contrées encore libres. Rien n'empêche d'admettre que l'Asie, qui a jeté sur l'Europe des torrents d'envahisseurs, ait également fourni à l'Afrique septentrionale une notable partie de ses habitants.

 

 

Nous avons consacré plusieurs articles (dont nous donnons les références en annexe) écrit plusieurs articles à ce sujet. De solides présomptions permettent de penser que l'île de Madagascar a été partiellement peuplée par les peuples de la mer venus des côtes ouest de l'actuelle Thaïlande.

 

 

Ces échanges n'ont pas été univoques puisque les Romains ont probablement atteint le Siam en route vers la Chine. La venue des Vikings repose aussi sur de singulières présomptions.

 

 

Les missions bouddhistes de l’Empereur Asoka ont probablement atteint le pourtour méditerranéen et peut-être laissé des traces dans la religion chrétienne.

 

 

Nous retrouvons les mythes des Jataka, le récit des 547 existences antérieures de Bouddha dans la littérature occidentale ainsi dans la religion chrétienne qui a été conduite d'une façon singulière à canoniser Bouddha.

 

 

Nous retrouvons peut-être le mythe de Phra Ruang, fondateur mythique de la nation thaïe chez les Amérindiens. Singulièrement, le Svastika, signe magique ou religieux venu des Indes se retrouve en Afrique du nord.

 

 

QUI SONT-ILS ?

 

Est-il besoin de dire que Berbères et Arabes sont deux races entièrement distinctes. Je ne m'y arrêterais même pas si on ne les avait trop longtemps confondus. Il existe, entre les uns et les autres, des différence essentielles, fondamentales, et toutes en faveur des Berbères. Ils ont brillé et brillent dans tous les domaines. Sans écrire leur histoire, ils donnèrent au monde romain plusieurs empereurs (Macrin,

 

 

Albinus, Septime Sévère,

 

 

Caracalla son fils),

 

 

...de grands guerriers, nous y reviendrons ; au monde chrétien plusieurs Papes,

 

 

un docteur de l’Église

 

 

....et au monde moderne des écrivains de talent.

 

Quel liens les unissent ?

,

Le physique ?

 

Cette terre ayant connu en dehors des populations d'origine, des invasions successives, les Romains,

 

 

les Vandales,

 

 

les Arabes ...

 

 

...jusqu'à le la colonisation,

 

 

....il est évident que nous nous trouvons devant un « melting-pot pot » d'autant plus vraisemblable que les femmes berbères sont d'une particulière beauté et de nature à susciter l'avidité des vainqueurs. Elles passent en outre a tort ou a raison pour etre d'une grande lascivité.

 

 

Il se pose à ce sujet une question, celle de ceux d'entre eux qui sont blonds aux yeux bleus qui a donné lieu à plusieurs hypothèses entre lesquelles il est difficile de trancher (3). Certains pensent comme G. Olivier que c'est tout simplement le vestige des populations atlantes, pourquoi pas ? Pour d'autres, ils sont les lointains descendants des envahisseurs vandales qui venaient de la Scandinavie profonde où la population blonde est particulièrement concentrée.

 

 

Pour d'autres encore, la présence de dolmens, monuments celtiques qui seraient venus d'Ibérie au travers du détroit etablirait une ascendance wisigothique ?

 

 

N'oublions pas non plus que de longs siècle de présence arabe a du contribuer à leur noircir la peau de par la présence d'esclaves noirs dont les Arabes faisaient trafic au terme de sanglantes razzias au sud du continent.

 

 

La religion ?

 

Il n'y a pas non plus de véritable unité. Nous ignorons la religion des populations d'origine (pour autant qu'elles ne soient pas venues d'Asie).

 

Les Juifs étaient implantés en Afrique du Nord dès avant la fin de l’État juif en Palestine. bien avant le début de notre ère. Dans cette chaîne formée par les communautés juives de la Cyrénaïque jusqu’en Espagne, les communautés en Afrique du Nord formaient des maillons particulierement importants. Leur implantation dans ce pays avait certainement été favorisée par la proximité géographique et les conversions par l'attrait d'une religion évoluée.

 

 

Les chrétiens s’implantèrent très vite en Afrique du nord, bien avant qu'ils ne le soient en Gaule, l'un des plus grands fut Saint Augustin qui, comme tous les pères de l’Église, entra en lutte acharnée contre les communautés juives.

 

 

Vint ensuite l'Islam qui a passé son niveau sur toutes les têtes et, s'il n'a pas fait des Berbères de bien ardents sectateurs, il a suffi du moins pour effacer chez eux le souvenir de ce qui l'a précédé.

 

 

La langue ?

 

Il en est de nombreux dialectes dont les linguistes, dont je ne suis pas, pensent que tous se rattachent à une même langue et en déduisent que toutes les populations qui les parlent appartiennent à une même race. Dans le nord de l'Afrique la langue est le seul critérium qui permette de distinguer à coup sûr, de nos jours, les populations berbères des tribus arabes. Ils ont tous peu ou prou emprunté des mots à l'envahisseur arabe dont l'écriture a remplacé une écriture archaïque dont il reste des traces épigraphiques.

 

 

Y a-t-il des affinité avec les langues anciennes de l'Asie ? Gérald Olivier trouve de troublantes similitudes entre des mots d'origine sanskrite que l'on retrouve dans les dialectes berbères, il en cite quelques centaines ce qui nous rapproche singulièrement d'une origine asiatique.

 

 

L'hypothèse de l'origine asiatique

 

Elle fut émise à l'origine par un scientifique allemand, le Dr Ernest Hseckel, dans deux ouvrage datant de 1870 (4). Selon lui, une antique migration aurait eu pour point de départ le sud de l'Inde et l'île de Ceylan ; elle aurait remonté la côte de Malabar, le Baloutchistan ou l'Afghanistan et la Perse, tout en jetant des rameaux de côté et d'autre ; puis la Mésopotamie et le nord de l'Arabie. Pénétrant en Afrique par l'isthme de Suez, elle aurait laissé une branche dans la vallée du Nil et se serait répandue dans toute la Libye, d'où elle aurait envoyé des rameaux jusque dans le sud-ouest de l'Europe. enfin, dans tout le nord de l'Afrique, en Espagne et dans le midi de la France. Ces anciennes migrations des peuples de l'Asie sont chose prouvée de nos jours, bien qu'on n'en puisse pas marquer, pour toutes, ni l'époque, ni l'itinéraire. La branche berbère a dès lors pu arriver de bonne heure.

 

 

Probablement plus invasion que migration, il ne faut donc pas s'étonner puisque les Berbères furent et sont probablement encore de farouches guerriers.

 

Genséric, à la tête des Vandales, fondait sur l'Afrique, assiégeait et pillait Carthage, et faisait trembler Rome elle-même. Mais à qui Genséric dut-il ses rapides succès, sinon à ses alliés, les Berbères ? La poignée d'hommes qu'il avait amenée en Afrique, réduite par les privations, les maladies et la guerre, ne lui aurait pas permis d'aller combattre les Romains jusque dans Rome même, si son armée n'eût été grossie par de nombreux auxiliaires.

 

 

C'est aux Berbères, bien plus qu'aux Arabes, qu'est due la conquête de l'Espagne. Une telle entreprise paraissant aux khalifes quelque peu téméraire, Mousa reçut ordre de n'y employer que des Berbères islamisés et probablement peu arabisés, tant qu'il n'y aurait pas certitude de succès. C'est un chef berbère, Tarik, à la tête d'un corps expéditionnaire de douze mille hommes seulement,

 

 

...franchit le détroit, et mit le pied en Espagne, y donner son nom au Djebel Tarik (aujourd'hui Gibraltar), et marcher de conquête en conquête, au point de rendre jaloux Mousa lui-même, qui s'empresse de le suivre, afin de partager, sinon ses périls, du moins sa gloire.

 

 

« Les Arabes n'ont jamais envahi l'Espagne » est le titre volontairement provocateur d'un historien espagnol, Ernesto Olague publié en 1970.

 

 

Citons encore l'émir Abd El Kader, un Berbère du Rif qui donna du fil à retordre aux Français.

 

 

N'oublions pas Abd El Krim, un rifain encore qui infligea des défaites sanglantes aux Espagnols puis aux Français lors de la longue guerre du Rif.

 

 

Il fallut 200.000 Français commandés par Pétain et 300.000 Espagnols commandés par Primo de Rivera pour le vaincre.

 

 

L'armée d'Afrique organisée par Weygand depuis le Maroc incluait de nombreux Rifains. Je ne parle volontairement pas de l'épisode douloureux de la guerre d'Algérie où les Kabyles étaient nombreux du côté des chefs insurgés mais aussi dans les rangs des supplétifs.

 

 

***

Je n'ai pas la pretention d'être ethnologue ou linguiste mais il m'a amusé d'apprendre que l'on parlait (presque) sanskrit dans les Aurès et dans les montagnes de l'Atlas.

 

 

 

NOTES

 

 

- 1 - C'est l'hypothèse soutenue par Gérald Olivier dans « Recherches sur l'origine des Kabyles » publié à Bone en 1888.

 

  • 2 - Elle fut soutenue par le grand ethnologue Kaltbrunner D. « Recherches sur l'origine des Kabyles ». In: Le Globe. Revue genevoise de géographie, tome 10, 1871. pp. 31-75;

     

- 3 - Voir l'article de Bertholon Lucien et Chantre Ernest. « Les yeux des Berbères : leur forme, leurs indices, leur coloration ». In: Bulletin de la Société d'anthropologie de Lyon, tome 31, 1912. pp. 40-44; et l'article de G. Boetsch et J.-N. Ferrié, « Blonds (Berbères) », dans l' Encyclopédie berbère de 1991

 

- 4 ' « Natürliche schöpfungsgeschichte » et « Ueber Die Entstehung Und Den Stammbaum Des Menschengeschlechts «  publiés à Berlin en 1870. Ce sont deux énormes pavés que je n'ai fait que feuilleter.

ANNEXES

 

Les missions bouddhistes vers l'ouest

 

A 432 - LES MISSIONNAIRES BOUDDHISTES DE L’EMPEREUR ASOKA SUR LES RIVES DE LA MÉDITERRANÉE ORIENTALE VERS 250 AVANT NOTRE ÈRE.

 

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2021/06/a-432-les-missionnaires-bouddhistes-de-l-empereur-asoka-sur-les-rives-de-la-mediterranee-orientale-vers-250-avant-notre-ere.html

 

Migrations et échanges commerciaux

 

A.53 Histoire Mystérieuse de la Thaïlande : Les Vikings Au Siam ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/article-a-53-histoire-mysterieuse-de-la-thaialnde-les-vikings-au-siam-97571778.html

 

 

A189 - DES COMMERÇANTS ROMAINS SONT-ILS VENUS AU SIAM AU DÉBUT DE NOTRE ERE ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2015/08/a189-des-commercants-romains-sont-ils-venus-au-siam-au-debut-de-notre-ere.html

 

 

INSOLITE 27- LES « PEUPLES DE LA MER » D'ASIE DU SUD-EST SONT-ILS VENUS SUR L'ÎLE DE MADAGASCAR ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2019/08/insolite-27-les-peuples-de-la-mer-d-asie-du-sud-est-sont-ils-venus-sur-l-ile-de-madagascar.html

 

 

L'Atlantide

 

INSOLITE 29 - LA THAÏLANDE AU CŒUR DE L’ATLANTIDE DE PLATON ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2020/01/a-345-la-thailande-au-coeur-de-l-atlantide-de-platon.html

 

Migrations des mythes et des symboles

 

A 392- LA LÉGENDE DE PHRA RUANG, FONDATRICE MYTHIQUE DE LA NATION THAÏE, A-T-ELLE MIGRÉ CHEZ LES AMÉRINDIENS ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2020/09/a-392-la-legende-de-phra-ruang-fondatrice-mythique-de-la-nation-thaie-a-t-elle-migre-chez-les-amerindiens.html

 

 

A 238 - LE SVASTIKA, SIGNE BOUDDHISTE DE BIENVENUE ET DE BON AUGURE.

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2017/08/a-238-le-svastika-signe-bouddhiste-de-bienvenue-et-de-bon-augure.html

A 211- L’ÉGLISE CATHOLIQUE A-T-ELLE CANONISÉ PAR ERREUR BOUDDHA EN 1583 ?

 

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2016/02/a211-l-eglise-catholique-a-t-elle-canonise-par-erreur-bouddha-en-1583.html

 

A 276 - LES JATAKA BOUDDHISTES (ชาดก) ONT-ILS MIGRÉ VERS LE CHRISTIANISME ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2018/10/a-276-les-jataka-bouddhistes-ont-ils-migre-vers-le-catholicisme.html

 

A 287- LES JATAKAS BOUDDHISTES ONT-ILS MIGRÉ VERS LES FABLES D’ÉSOPE ET CELLES DE LA FONTAINE ?

https://grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-blog.com/2018/11/a-287-les-jatakas-bouddhistes-ont-ils-migre-dans-les-fables-d-esope-et-celles-de-la-fontain

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Passionnant ! Cela fait rêver...
Répondre